Le principe de l’isolation thermique par l’extérieur

Sur le marché, il existe différents systèmes d’isolations par l’extérieur avec l’emploi de divers matériaux isolants.

Au sein du Groupe SALMON, nous travaillons essentiellement avec deux systèmes d’isolations :

Le premier, le plus couramment utilisé, est la pose de polystyrène. Celui-ci a de très bonnes caractéristiques techniques, un coût d’achat raisonnable et permet de couper la majorité des ponts thermiques. Ce système offre des finitions diverses et variées, des plus classiques aux plus modernes.

Le deuxième est la pose de bardage bois ou vêture avec ou sans isolation en laine de verre ou laine de roche. Celui-ci est assez onéreux. En revanche, il permet de changer complètement le style d’une habitation sans en modifier la structure.

Principe de pose d'une isolation extérieure

Sur quel support peut être appliquée l’isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation Thermique par l’Extérieur (I.T.E) peut-être appliquée sur plusieurs supports, tels que les murs en parpaings, en ossature bois, en brique, en béton cellulaire, en béton banché… Les matériaux employés peuvent être différents en fonction de chacun de ces supports.

Si la planéité du support n’est pas satisfaisante, un ragréage sur l’ensemble de la surface doit être réalisé.

Demandez votre devis isolation gratuit

Les composantes de l’isolation thermique par l’extérieur :

La colle utilisée pour les plaques d’isolant :

C’est un mortier colle à base de ciment utilisé pour le collage et/ ou pour le calage des panneaux de polystyrène. Le plus souvent sous forme de poudre améliorée, elle est à mélanger avec de l’eau à l’aide d’un malaxeur. Elle s’applique sur le polystyrène soit par plots de colle et boudins périphériques, soit sur toute la surface à l’aide d’une taloche crantée.

Application de colle pour une isolation extérieure

Isolant polystyrène expansé

Panneaux de polystyrène expansé difficilement inflammable. Les panneaux se posent de bas en haut, en parfaite planéité et à joints plats serrés avec le mortier colle. La résistance thermique donnée par la relation suivante R= e / λ varie en fonction du type de matériaux isolants et de son épaisseur.

Pour bénéficier du crédit d’impôt proposé par le gouvernement, la résistance thermique doit être égale à R= 3.7 m².K/W.

Chevilles

Les chevilles sont obligatoires lorsque le mur est revêtu d’une peinture ou d’une quelconque finition. En revanche, lors d’une construction neuve, ces chevilles ne sont pas indispensables. Le nombre minimal de chevilles est déterminé d’après les efforts dus au vent normal en fonction de l’exposition et de la charge admissible. Il doit, dans tous les cas, être d’au moins 8 chevilles par m² en partie courante.

Nombre minimal et disposition des cheville nécessaires pour poser une isolation thermique par l'extérieur

Baguettes d’angles

Les baguettes d’angles se posent sur toutes les arrêtes afin de les renforcer. L’armature est une bande de treillis pré-pliée, renforcée par un rail en plastique.

baguette d'angle pour renforcer les arrêtes lors d'une isolation thermique par l'extérieur

Sous-enduit armé

Le sous-enduit armé est composé d’une première passe d’enduit en pâte fibrée sans ciment dont le treillis d’armature en fibre de verre est marouflé à l’intérieur. Après séchage, une deuxième passe d’enduit doit être appliquée jusqu’à ne plus percevoir la trame.

sous-enduit armé pour isolation thermique par extérieure

Les différents revêtements de finitions pour l’isolation thermique par l’extérieur :

L’application du revêtement de finition s’effectue après le séchage de l’armature. Des finitions diverses et variées peuvent être apposées. Dans les plus courantes, nous retrouvons la finition talochée, et ribbée, appliquée à l’aide d’une taloche.

Revêtement de finition applicable sur une isolation thermique par l'extérieur

 

Nos experts se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information concernant votre projet d’isolation thermique par l’extérieur.

Nous vous rappelons gratuitement

Enregistrer